vendre usufruit
L'usufruitier n'est plus propriétaire s'il a vendu la nue-propriété de son bien, une exception pour la vente existe.
vendre à un fonds d'investissement
L’impact des fonds d’investissements est retentissant en matière de vente de la nue-propriété. Comment vendre à un fonds d’investissement?
vendre la nue-propriété
Vendre la nue-propriété de son bien immobilier permet de conserver l’usufruit du bien tout en recevant un capital important.
immobilier retraite
Face à la baisse des pensions de retraite, il s’agit de préparer ses vieux jours pour se mettre à l’abri […]
immobilier ile de france
Entre mars et mai 2016, 36 290 logements ont été vendus. Cela représente une progression de 13% par rapport à la même période […]

La vente de la nue-propriété d’un bien immobilier, aussi bien que la vente en viager, permettent au vendeur de rester vivre chez soi à vie. En contrepartie de la vente du bien le vendeur perçoit une importante somme d’argent.

En viager, la somme sera répartie entre un bouquet, un montant en capital perçu au jour de la vente, et des rentes, sommes versées mensuellement par le débirentier (débiteur de la rente) au crédirentier (créancier de la rente) sa vie durant.

En nue-propriété, le prix sera payé par capital unique, mais plus important, au jour de la vente. Le vendeur devient usufruitier et l’acquéreur nu-propriétaire.

Les droits détenus par les vendeurs dépendent du type de vente, il peut s’agir d’un droit d’usage et d’habitation (dans le cas du viager et dans certains cas de nue-propriété) ou d’un usufruit.

Pour en savoir plus, consultez les actualités de la SCI Foncière Viager.